Employeurs

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Fiche Contrat de Professionnalisation

UN CONTRAT POUR QUI ?

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats.

UN CONTRAT POUR QUOI ?

Son objectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire, en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise.

QUELLE RÉMUNÉRATION ?

Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation, les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC, ni à 85 % du salaire minimum conventionnel.

QUELS AVANTAGES ?

Le contrat de professionnalisation offre aux jeunes la possibilité d’allier théorie et pratique. En validant leur diplôme, ils valident également une expérience terrain, un atout majeur pour leur insertion dans le monde professionnel.

Il permet aussi d’avoir une rémunération fixe, en fonction de leur âge et de leur diplôme.

Autre avantage majeur, dans le cas où leur expérience de l’alternance est réussie, l’entreprise propose souvent aux jeunes d’évoluer. Ils peuvent alors obtenir une promotion, ou bien poursuivre leurs études en alternance.

Les avantages liés au contrat de professionnalisation permettent aussi :

·         Une exonération des cotisations patronales de sécurité sociale ;

·         La formation d’une personne à l’image de son entreprise ;

·         Une présence d’environ 70% du temps en entreprise ;

·         Un jeune en alternance non compté dans les effectifs ;

·         Un mois de période d’essai ;

·         Le financement des heures de formation par l’OPCA.

POURQUOI LES OPCA (ORGANISMES PARITAIRES COLLECTEURS AGRÉÉS) ?

Connus aussi sous le nom de « fonds de formation », ces organismes prennent en charge la formation de l’alternant. Chaque entreprise ayant des salariés cotise chaque année auprès de l’OPCA de sa branche professionnelle. Ils jouent un rôle majeur puisque ce sont eux qui assurent la validité du contrat de professionnalisation.

Le financement d’un contrat de professionnalisation n’entraîne en aucun cas une baisse de prise en charge sur les fonds alloués à la prise en charge des formations salariées.

Ils ont aussi la possibilité de verser une aide allant de 1380 € à 2070 € en fonction de l’expérience du tuteur. Cette aide varie en fonction des branches et secteurs d’activités.